fbpx

Femmes d’Exploit

Sportives de haut niveau, elles symbolisent le dépassement de soi et font battre les cœurs au rythme de leurs performances exceptionnelles.

femmes d'exploit Trophées des femmes precieuses 2022

Alice, Gaëlle, Véronique T. et Véronique V. se présentent à vous, avec leurs propres mots, leurs émotions avec sincérité et telles qu’elles sont !

alice lemoigne 2022

Alice Lemoigne

Une championne des vagues.

« Originaire de la Réunion c’est là où, tout à commencer sur la plage des Roches noires à Saint-Gilles-les bains. Mon frère était surfeur et j’ai dit à mes parents que je voulais être le même. Nous avons ensuite demandé autour de moi pour prendre des cours de surf ; j’ai tout de suite adoré ! J’ai fait mes premiers pas sur une planche de surf à l’âge de 6 ans. A 10 ans, j’ai participé à mon premier évènement sportif, un petit meeting inter-clubs que j’ai gagné. J’ai tout de suite eu l’esprit de compétition et j’ai eu envie de continuer. Après 6 ans de compétition sur le circuit local et national, à la Réunion et en France métropolitaine, j’ai intégré le circuit professionnel à l’âge de mes 16 ans. Cette année-là, j’ai gagné mon premier de championnat d’Europe et je me suis qualifiée pour le tour internationale. 

Actuellement, j’ai réalisé la meilleure performance de ma vie en 2019 et 2021 : 

  • 3 fois championne du monde 2019 ISA 
  • Vice-championne du monde 2021
  • 6 fois championne d’Europe 
  • 6 fois championne de France . » Alice Lemoigne 2022
Gaelle mouniama Coupan

Gaëlle Mouniama Coupan

Engagée pour le football au féminin.

« Je suis éducatrice de Football, diplômée d’un BEF (Brevet d’entraîneur fédéral). J’ai suivi également des formations d’éducatrices avec la CAF (Confédération Africaine de Football) au Togo, au Cameroun et au Maroc.

En 2010, j’ai souhaité développer la pratique féminine dans ma ville et plus particulièrement à l’As Saint-Louisienne qui est l’un des clubs les plus titrés sur l’île. En 2020, nous avons obtenu le label Or École féminine de football de la FFF (100 licenciées). Le club accueille depuis 12 ans des filles à partir de 5 ans. La section féminine senior a obtenu plusieurs titres de championnes de la Réunion depuis son ouverture.

J’ai été également entraineure adjointe des sélections féminines de la Réunion (U15, U16, U17 et Senior) dont une médaille d’Or en 2015 aux Jeux des îles. En 2018, j’ai fait partie des 3 premières femmes directrices techniques d’un club de Régional 1.J’ai été élue au comité directeur de la Ligue Réunionnaise de Football de 2016 à 2020 où j’ai été présidente de la commission féminine. »
Gaëlle Mouniama Coupan 2022

Véronique Tillin TFP 2022

Véronique Tillin

Une autodidacte de la vie.

« Elle se lance dans la vie professionnelle à l’âge de 17 ans pour s’échapper d’un contexte familial qui ne lui convient pas et devient maman à l’âge de 19 ans, tout en menant une carrière professionnelle où ses compétences sont reconnues. Séparée du père de son enfant à 20 ans, une période où ses amis profitent avec insouciance de la vie, elle mène de front son travail, ses responsabilités de maman et une formation. A la fois parce qu’elle n’a pas le choix de faire différemment, mais aussi parce qu’elle sait viscéralement que dans la vie, il faut aller de l’avant, surtout quand on est seule avec un enfant à élever et des responsabilités.

 Son enfance difficile a été jalonnée d’injustices : sa peau trop brune, ses cheveux noirs et frisés faisaient tache dans les années 60-70 où le métissage était rare. Elle ne se voyait pas différente, mais elle a vite compris qu’un seul regard peut provoquer l’exclusion du groupe. Ainée de la fratrie, avec un petit frère toujours malade qui accaparait l’attention d’une mère qui n’avait jamais été à l’aise avec elle, indifférente, épouse d’un mari autoritaire et violent, avec elle comme avec sa fille.

Ces débuts difficiles auraient pu faire d’elle une victime qui s’apitoie sur son sort injuste, mais sa force de vie, véritable pépite innée, a toujours été plus forte que les épreuves, vécues comme des défis à relever. De défis en défis, la vie est faite d’étapes qui sont initiatiques, si on se donne la peine de regarder au-delà des apparences et de les sonder en profondeur pour en trouver le sens.

 En 2001, elle fait face à un événement particulièrement douloureux. Elle perd son bébé au bout de 6 mois de grossesse, ses valeurs et ses croyances volent en éclat. Survivre à cette expérience nécessite de remettre profondément en question ce qui est essentiel de ce qui est superflu. Cette âme repartie au ciel et restée Ange, a finalement été une providence, provoquant une prise de conscience profonde de ce que Véronique devait faire de sa vie. Elle ancre alors son nouveau schéma de valeurs et de croyances dans un nouvel avenir, et entame une reconversion professionnelle radicale dans le métier du bien-être. A l’âge de 36 ans, elle repart de zéro et développe les activités de bien-être à La Réunion afin d’aider chacun à prendre un nouveau départ, pour une vie sereine.

Depuis, elle a eu la joie d’accueillir une nouvelle âme en 2007, alors que les médecins lui avaient affirmé qu’elle ne pouvait plus avoir d’enfant, et aujourd’hui, c’est une femme épanouie et alignée dans ses valeurs qui s’affirme et accompagne ceux qui en ont besoin. Elle considère que la résignation, l’abandon, le sacrifice, l’uniformité, la conformité, sont des ombres qui ne doivent faire partie du paysage d’aucune vie. Chaque Être peut, et se doit de réaliser sa légende personnelle, déployer ses ailes afin de s’envoler dans sa vie. Cela passe par aller à la rencontre de soi, affronter ses peurs et ses limites en les regardant en face, afin d’agir, tant sur le plan mental, qu’émotionnel et physique. Tout le monde possède les capacités de se libérer des chaines qui entravent la liberté d’être soi et d’être heureux. Elle aide et accompagne au quotidien les personnes qui la consultent à son cabinet et pas seulement…

Car personne ne peut être réduit à une fonction. Être soi c’est se réaliser dans autant d’activités qui nous correspondent qui apportent du plaisir et du bien-être. Tant qu’il y a de la vie, tout est possible ! La routine n’est pas galvanisante, et la vie est un champ d’expérimentations fabuleux et infinis.

C’est ainsi qu’en 2019 Véronique découvre les bienfaits du Crossfit, une activité complète qu’elle pratique régulièrement depuis. Elle se retrouve face à de nouvelles limites de force et d’endurance, se lance un nouveau défi, celui de repousser ces limites que lui imposent son physique, car elle a maintenant plus de 50 ans. Étant thérapeute psycho-corporel, elle investit et exploite ce qu’elle connaît de la relation entre le cerveau et le corps : les moments où le cerveau envoie des signaux de détresse et communique avec sa volonté, et repousse les frontières de l’impossible… Ses binômes l’entrainent dans une nouvelle aventure qu’elle accueille comme un nouveau défi à relever : celui de participer aux Open Crossfit 2022, une compétition internationale reconnue.

Certes entrainée, combattante et persévérante, c’est malgré tout avec une grande surprise et beaucoup de joie qu’elle se classe 1ère française de sa catégorie lors de cette grande compétition, et 47e mondiale sur 1104 athlètes !

L’optimisme et la volonté d’avancer dans la vie avec bienveillance, pour soi et pour les autres, sont ses meilleurs amis. Ses choix et ses combats sont inspirants pour ceux qui croisent son chemin, leur donnant la force et la volonté de se réaliser, de faire les bons choix pour eux, de dépasser le regard jugeant ou l’auto-sabotage qui peuvent parfois figer.

 Son fils ainé lui a même donné cette étiquette : « no pain, no gain » . »
Véronique Tilin 2022

Véronique Vatel  TFP 2022

Véronique Vatel

Sa force : l’acceptation de soi !

« Originaire de Saint Gilles les hauts dans la ville de Saint-Paul et je suis coach sportif dans l’électrostimulation musculaire. J’ai grandi dans une famille nombreuses, 4 sœurs et frères dont je suis la cadette. J’ai commencé ma scolarité en faisant des études dans le domaine médical jusqu’au BACCALAUREAT puis des études de cuisine où j’ai eu mon BEP/CAP et j’ai continué vers un bac professionnel de COMMERCE.
A la sortie du lycée, je me suis mis à essayer des petits jobs dans la vente et j’ai donc passé mon permis de conduire pour pouvoir être indépendante et ne plus compter sur personne. Et c’est à partir de ce moment que j’ai travaillé en tant qu’employé de maison chez plusieurs particuliers pendant 16 ans jusqu’à ce que je devienne coach sportif.

Étant complexée par mon physique depuis le collège, j’ai dû me refermer sur moi-même à cause des moqueries des gens surtout pendant l’adolescence jusqu’à l’âge de 20 ans où j’ai commencé à m’accepter tel que j’étais. De nature très mince voir maigre si on peut dire, je n’avais aucune forme physiquement parlant. Je manquais de confiance en moi et c’est pour cela que depuis l’âge de 18 ans. J’ai commencé à faire des petits exercices de fitness chez moi. Le sport est devenu une de mes priorités dans ma vie quotidienne. Entre temps j’ai bossé dans le monde de la nuit pendant deux ans en étant hôtesse de soirée, danseuses dans les boites de nuit sans oubli les concours de beauté qui étaient un moyen pour moi de m’évader en soirée et de me sentir belle devant le regard des gens.

J’étais tellement prise pendant cette période de ma vie que j’ai dû faire un break avec le sport. Début 2014, je suis tombée sur une compétition de bodybuilding à la REUNION. J’ai eu un déclic en moi. Je me suis dit que moi aussi je veux le faire car étant passionnée par la musculation depuis ma jeunesse. Je n’avais aucun moyen de me payer un abonnement en salle de sport à l’époque. Et du coup j’ai mis fin au monde de la nuit pour me lancer dans cette compétition fin 2014. Je me suis inscrite dans une salle de musculation à saint-leu pendant 3mois avant la date du championnat et j’ai fait ma première compétition dans la catégorie bikini fitness à l’âge de 34 ans au GRAND PRIX ERIC FAVRE. Malheureusement j’ai fini avant dernière dans ma catégorie mais c’était un challenge qui m’a poussé à aller plus loin.

L’année suivante (2015) je me suis encore présentée à un autre championnat ifbb Réunion avec un coach différent de celui que j’avais eu pour ma première compétition. Et toujours pas championne de ma catégorie bikini fitness. Lancé à poursuivre mon objectif, j’ai continué ma préparation jusqu’en 2016 où je devais cette fois-ci sauter une catégorie et concourir dans la catégorie bodyfitness catégorie féminine où les critères changent mais avec un peu plus de muscle qu’en bikini. Et malheureusement j’étais dans une période où mon physique ne bougeait pas plus que ça et avec la fatigue, les soucis de santé, j’ai dû arrêter les compétitions avec regret.

Je pense que ce n’était pas le bon moment pour que les choses soient comme je voulais. Du coup je me suis concentré sur d’autres projets et j’ai fait ma formation de coach sportif en 2018 où j’ai fait mon stage à EQUINOX GYM Saint-leu. Après avoir eu mon diplôme en 2019, j’ai fait quelques remplacements dans différentes salles de sport et quelques coachings à domicile tout en gardant mon job d’employé de maison chez des particuliers. À la suite de cela, je suis allée à une compétition fin 2019 à la plaine des cafres et ça m’a donné envie de remonter sur scène en voyant les culturistes comme moi.

Du coup je suis allée voir un préparateur physique (ROMAIN RIMBAUD) qui par la suite est devenu mon ami et je lui ai dit que j’aimerai changer physiquement et afficher un corps plus harmonieux et sculpté comme j’ai toujours voulu. Entre temps je postule pour un poste de coach en électrostimulation chez IRONBODYFIT à Savannah SAINT-PAUL et depuis septembre 2021, je suis salariée dans cette entreprise.

J’ai commencé ma préparation sur 2 ans, ça n’a pas été facile tous les jours entre la crise sanitaire et le confinement , j’ai dû essayer de faire comme je pouvais pour maintenir mon physique au mieux et le 11 Décembre 2021 je participe une énième fois à une compétition WABBA REUNION et je remporte le titre de championne de la Réunion dans la catégorie bodyfitness. Mon rêve se réalise enfin !! Et grâce à cela, je suis sélectionnée pour concourir au championnat du Monde qui se déroulera en ITALIE le 18 juin 2022. On dit que chaque chose arrive en son temps et bien si je n’avais pas croisé la route de mon ami, je pense que je n’aurai pas été là où je suis maintenant !! C’est grâce à lui que je suis sacrée championne de la Réunion et aussi à la confiance qu’il avait en moi.  » Véronique Vatel 2022